Le onze-type des absents de la dernière liste tricolore. (L’Equipe)

image

Le onze des grands absents de la dernière liste de Didier Deschamps
Le 16/03/2017, mise à jour le 16/03 à 20:55
Cette sélection n’aurait rien à envier à d’autres onze européens, et pourtant : elle n’est composée que de joueurs français dont Didier Deschamps a choisi de se passer pour le déplacement au Luxembourg.
Stéphane Ruffier (Saint-Etienne, 30 ans, 3 sélections)
Plus sélectionné en équipe de France depuis un amical face au Danemark le 29 mars 2015 à Geoffroy-Guichard, Stéphane Ruffier s’est fait doubler dans la hiérarchie des Bleus par Alphonse Aréola, troisième gardien à l’Euro 2016. Malgré son excellente saison avec Saint-Etienne, il a de nouveau été doublé par le Parisien et Benoît Costil, le gardien rennais.
Sébastien Corchia (Lille, 26 ans, 1 sélection)
Le latéral droit lillois ne manque pas de temps de jeu dans le Nord depuis son arrivée l’été dernier. Il est le seul joueur de champ à avoir joué les 29 matches de championnat cette saison, et peut s’enorgueillir du titre de latéral droit du Championnat ayant remporté le plus de duels. Mais bon, il a Bacary Sagna et Djibril Sidibé devant lui.
Mamadou Sakho (Crystal Palace, 27 ans, 28 sélections)
Entre avril 2016 et février 2017, le héros du barrage de qualification au Mondial 2014 face à l’Ukraine a passé dix mois sans jouer. D’abord privé d’Euro avec les Bleus et de finale de C3 à cause d’un contrôle antidopage pour lequel il a finalement été blanchi, l’ancien Parisien fait écarter de l’équipe première de Liverpool par Jürgen Klopp pour un problème de comportement. Prête à West Brom en janvier, il vient d’y enchaîner deux titularisations, pour deux victoires sans encaisser le moindre but. Pas assez pour cette fois-ci.
Aymeric Laporte (Bilbao, 22 ans, 0 sélection)
Déjà appelé en septembre pour les matches contre les Pays-Bas et la Bulgarie, il était resté sur le banc. Celui qui a longtemps laissé planer le doute sur son choix de sélection nationale (il pourrait avoir la nationalité espagnole s’il le voulait) a refusé un transfert à Manchester City l’été dernier. Pep Guardiola pourrait bien revenir à la charge lors du prochain mercato.
Lucas Digne (FC Barcelone, 23 ans, 15 sélections)
Régulièrement sur le banc blaugrana depuis plus de deux mois, le latéral gauche français perd sa place dans la liste de Didier Deschamps au profit de Benjamin Mendy, la grande nouveauté. Ce dernier doublera au poste Layvin Kurzawa pour le déplacement au Luxembourg et la réception de l’Espagne.
Steven N’Zonzi (FC Séville, 28 ans, 0 sélection)
Homme en forme du côté de Séville où Jorge Sampaoli en a fait son maître à jouer, le milieu de terrain se montrait philosophe il y a quelques semaines : « si la sélection arrive, elle sera la bienvenue. Tout ce que je peux faire c’est travailler et bien jouer, on verra» . Pour l’instant, il ne verra pas.
Tiémoué Bakayoko (Monaco, 22 ans, 0 sélection)
Auteur du but de la qualification pour Monaco contre Manchester City (3-1) mercredi en huitième de finale de la Ligue des champions, il est l’un des meilleurs joueurs du club du Rocher, et même de Ligue 1, cette saison. Il a été devancé par Corentin Tolisso pour prendre la place de Moussa Sissoko, en manque de temps de jeu avec Tottenham.
Kingsley Coman (Bayern Munich, 20 ans, 11 sélections)
L’attaquant du Bayern Munich connaît une deuxième saison plus compliquée que prévue en Bavière, où il n’entre pas forcément dans les onze de départ de Carlo Ancelotti. Un faible temps de jeu depuis son retour de blessure qui légitime grandement son absence de la liste de DD.
Alexandre Lacazette (Lyon, 25 ans, 10 sélections)
Deuxième meilleur buteur de Ligue 1 avec 22 buts et meilleur buteur français en Europe, Alexandre Lacazette enchaîne sa troisième saison à plus de 20 buts en Championnat. Insuffisant pour lui garantir une place à un poste où la concurrence est rude.
Anthony Martial (Manchester United, 21 ans, 15 sélections)
L’attaquant des Red Devils a connu un hiver difficile sous la baguette de José Mourinho, qui ne l’a pas ménagé dans la presse ni sur le banc. Il n’était déjà pas de la dernière liste bleue de novembre dernier pour les matches contre la Côte d’Ivoire et la Suède.
Karim Benzema (Real Madrid, 29 ans, 81 sélections)
Cela ressemblait fort à une tentative de préparer l’opinion à un retour imminent. Noël Le Graët, le président de la FFF, a affirmé en octobre que Karim Benzema était
«sélectionnable» , puis en février qu’il
«reviendra un jour» . «Je n’ai pas de rancœur envers lui» a de son côté lâché Deschamps à deux semaines de la liste. Il faudra finalement attendre pour le grand retour de l’attaquant du Real, mis à l’écart après l’affaire de la «sextape» de Valbuena.
A.-S.B et G.F.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s